Skip to content

Instantly share code, notes, and snippets.

Embed
What would you like to do?
Je fais partie des gens qui « piratent » puis achètent et je reste toujours incompréhensif devant ces gens et ces entreprises (comme @Wakanim) qui n'arrêtent pas de râler à propos du téléchargement illégal.
Selon moi, que vous le vouliez ou non, il n'y a rien à faire pour le « piratage ».
Exemple, je suis allé voir en août 2012 (sorti en juillet) au cinéma <a href="http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=206736.html">Les Enfants Loups</a> et j'ai adoré, du coup voici ce qui que j'ai fait :
— Tiens, je le reverrais bien en Blu-ray, quand est-ce qu'il sort en France ? Quoi ? En Juin 2013 ? Are you fucking kidding me?
— Bon quand est-ce qu'il sort au Japon (vosta) ? Février 2013.
— Ok donc en France on doit attendre 10 mois pour acheter le Blu-ray et 6 mois au Japon (déjà trop !).
— Février 2013 : Let's download it! (vosta)
— Août 2013 : Ah tiens j'ai envie de le revoir avec ma famille en VF, achetons-le !
<h3>OMG Je pirate</h3>
J'ai donc été un « pirate » entre février et août. OH MON DIEU. Et pour ces « pirates » on fait de la lutte, parce que c'est mal !
La lutte contre le piratage, ce n'est qu'un gâchis de temps et d'argent (coucou Hadopi, coucou Wakanim). D'ailleurs prenons l'exemple de Wakanim, jeune entreprise créée en 2009 qui sous-titre des dessins animés Japonais et qui « passe son temps à fliquer les gens qui piratent ».
Je comprends que c'est leur gagne-pain et qu'ils font un max d'effort pour réussir. Mais de là à fliquer tous les gens sur Twitter (Jetez donc un œil sur les comptes <a href="http://twitter.com/wakanim">@Wakanim</a>, <a href="http://twitter.com/ludoAlcala">@ludoAlcala</a> et <a href="http://twitter.com/Redbushi">@Redbushi</a>) !
Quand vous engueulez l'adolescent sur Twitter, vous croyez que du coup il va acheter l’œuvre alors qu'il n'a pas un rond ? Pareil pour le chômeur ou smicard… Et parfois vous envoyez des mises en demeure, juste pour faire flipper l'adolescent ? O RLY?
Oui, je « pirate », mais si ça me plaît vraiment, vous pouvez être sûr que je vais l'acheter sauf si je juge que le prix est trop cher. (Ah bah oui, je ne suis pas un « con » sommateur ! Par ailleurs je suis adepte du « donnez la somme que vous voulez »).
Oui, des gens n'achètent jamais, mais ce n'est pas comme si ça allait changer quelque chose, avec ou sans piratage, <strong>ils n'achèteront pas</strong> ! (Parce qu’ils n'ont pas les moyens, ou qu'ils n'ont pas envie).
<h3>Fucking DRM</h3>
Pour éviter que tu télécharges on va mettre des protections à la con ! Sauf que ça va faire chier que les personnes qui ont acheté l'œuvre… Les pirates eux ils s'en branlent puisqu'ils n'auront pas ces protections, en les ayant préalablement cassés ! Car oui rien n'est incassable…
Et puis il y a aussi <a href="http://vidberg.blog.lemonde.fr/2010/10/04/les-editeurs-encouragent-le-piratage/">ce truc complètement à chier</a> sur les DVD et Blu-ray.
<h3>Conclusion</h3>
Le piratage je l'illustre ainsi :
<ul>
<li>Pirater : Lire un manga (ou une BD, un livre, …) dans un commerce.</li>
<li>Lutte contre le piratage : Le vigile qui vient de dire que tu peux pas le lire, faut l'acheter coco ! Pourtant c'est ce que tu vas faire si l'œuvre te plaît… (D'ailleurs la tendance est d'emballer les œuvres pour plus qu'on puisse le faire justement… Illustration des DRM ?)</li>
</ul>
Le téléchargement illégal est une bonne chose, l'œuvre sera diffusé/partagé et donc plus de personnes la connaîtront . Cf. l'article « <a href="http://www.numerama.com/magazine/26704-le-piratage-de-game-of-thrones-mieux-qu-un-emmy-awards-pour-time-warner.html">Le piratage de Game Of Thrones, mieux qu'un Emmy Awards pour Time Warner</a> » de Numérama.
<h3>Mise à jour</h3>
Certaines personnes n'ont visiblement pas compris ce que je voulais explicitement dire :
<strong>Le piratage ne tue aucune industrie.</strong> Dire que c'est la faute au piratage, c'est une raison <strong>absurde</strong> !
Schématisons le bousin :
− Une entreprise est en galère, elle n'arrive pas à vendre sa dernière œuvre au format Blu-ray. Pour qu'elle soit rentable elle doit vendre 10 000 Blu-ray.
− Dans un monde <strong>sans piratage</strong>, elle en vend 5 000, ce n'est pas assez, <strong>elle met la clé sous la porte</strong>.
− Dans un monde <strong>avec piratage</strong> (le nôtre donc…), elle en vend 5 000 (+100 unités grâce au partage des pirates qui décident d'acheter), 5100. Ce n'est pas assez, <strong>elle met la clé sous la porte</strong>.
Est-ce la faute au piratage ? <strong>NON !
</strong>Par contre, on peut trouver tout un tas de raisons pour trouver le « fautif ».
That's all folks! À méditer… !
P.S : Oui je sais que c'est un sujet vaste déjà abordé plusieurs fois sur le net, mais j'avais envie de donner mon opinion sur mon blog (et de râler sur Wakanim) ! Ah et oui le langage est un peu cru.
Comme je ne suis pas terrible en Français, <a href="https://gist.github.com/benpro/6312992">les corrections sont appréciées</a> ;)
P.S2 : L'article n'est pas lié à Wakanim, il parle du téléchargement tout média et industries confondues. J'aurais pu citer Microsoft, EA, ou Canal +, … Je me sers de Wakanim pour notamment illustrer le flicage qu'ils font sur Twitter. IMHO Ils perdent du temps (et donc de l'argent ?).
Sign up for free to join this conversation on GitHub. Already have an account? Sign in to comment
You can’t perform that action at this time.