Skip to content

Instantly share code, notes, and snippets.

@Shahor Shahor/trad.md
Created May 26, 2011

Embed
What would you like to do?
Modeste traduction

Préambule

Cet article est une traduction de ce blog post qui m'a beaucoup touché.

Je ne prétends pas être un traducteur expert Anglais/Français aussi il peut y avoir quelques approximations par endroits et je m'en excuse. Quoi qu'il en soit j'ai tout fait pour garder le sens initial de l'article et je pense avoir bien œuvré en ce sens.

Bonne lecture.

Comment quitter votre job, déménager au paradis et être payé pour changer le monde

Après tout ce n'est qu'un rêve, n'est-ce pas ?

Oubliez les palaces, limousines et autres pièges du genre "Hollywood". Bon, ça serait agréable mais pour la plus part, nous les blogueurs ne sommes que des âmes simples avec des rêves d'enfants.

Nous voulons quitter nos boulots, passer plus de temps avec nos familles et enfin avoir du temps pour écrire. Nous voulons la liberté de travailler quand nous voulons, où nous voulons. Nous voulons que nos écrits aident les gens, les inspirent, pour les changer de l'intérieur.

C'est un rêve modeste, un rêve qui mérite de devenir réalité, et pourtant une partie de vous pourrait être entrain de se demander...

Le deviendra-t-il ?

Avez vous vraiment ce qu'il faut pour être un blogueur professionnel, ou êtes vous entrain d'agir bêtement ? Est-t-il réaliste de produire suffisamment d'argent de cette activité pour quitter votre travail actuel où est-ce juste idiot ? Vous attendez vous vraiment à ce que les gens tombent amoureux de ce que vous écrivez ou est-ce simplement courir après un rêve ?

Il est sûr qu'il est amusant de rêver que son blog décolle et change votre vie, mais parfois on se demande si ce n'est que ça : un rêve. Nous sommes dans le monde réel, et dans le monde réel, les rêves ne deviennent pas réalité.

N'est-ce pas ?

Bien, Je vais vous raconter une petite histoire...

Comment j'ai quitté mon travail

En avril 2006, j'ai été heurté par une voiture roulant à 85 miles par heure.

Je ne l'ai pas vue arriver, et je ne me souviens pas de grand chose à propos de l'accident, mais je me souviens d'avoir été sorti de mon mini-van avec mon t-shirt en feu. La devanture du van était arrachée, il y avait de l'essence partout et mes jambes étaient brisées en 14 endroits.

Durant les 3 mois qui ont suivi, je n'avais rien à faire d'autre qu'endurer la douleur et penser à ma vie. J'ai pensé à mon enfance. J'ai pensé à mes rêves. J'ai pensé à ma carrière.

Et par dessus tout, j'ai décidé que je n'aimais ce déroulement des choses.

J'ai démissionné.

J'ai vendu tout ce que je possédais. J'ai arrêté de payer la plus part de mes factures. J'ai déposé ma lettre de démission, travaillé pendant mes deux semaines de préavis, et ensuite disparu sans dire au revoir.

Ayant pris connaissance de mon état, un ami m'a appelé et m'a demandé : "Bien, que vas tu faire maintenant ?"

"Je ne sais pas" lui ais-je dit, "Peut être démarrer un blog"

Et c'est ce que j'ai fait.

Durant les trois mois qui ont suivi, je n'ai pas juste avancé sur mon blog. Je m'y suis dédié. Je commençais à travailler à 8h du matin, et continuais jusque 23h. Je ne regardais pas la télévision, je ne voyais pas mes amis. Du matin jusqu'au soir, j'écrivais, lisais, et me connectais avec d'autres blogueurs. Rien d'autre.

En un mois, j'avais "On Moneymaking" en route, et en deux mois, le blog avait 2,000 visiteurs par jour et "Performancing" le nomina pour le meilleur business/money blog de l'année. Quelques mois après ça, Brian Clark me proposa de devenir Éditeur Associé de "Copyblogger", et ainsi j'ai vendu "On Moneymaking" et commencé à travailler sur l'un des plus populaires blogs du monde.

Et ce n'est étonnement que le début de l'histoire.

Comment j'ai emménagé au paradis

Vous êtes vous déjà levé un jour et réalisé que vous détestez secrètement l'endroit où vous vivez ?

La météo est nulle. Vos voisins sont des crétins. Vous n'aimez pas inviter du monde chez vous, parce que c'est tout le temps le bordel, et que vous avez honte de ce à quoi ça ressemble.

Bien, c'est exactement ce qui m'est arrivé en Janvier 2009. J'étais assis dans mon appartement pathétique, emmitouflé dans des couvertures pour rester au chaud, essayant de finir du travail sur l'ordinateur, quand soudain j'ai réalisé à quel point c'était stupide.

J'étais un blogueur à plein temps bon dieu ! Je pouvais faire mon travail n'importer dans le monde. Pourquoi est-ce que je continuais à vivre dans ce trou à rats ?!

Le seul problème est que je n'avais aucune idée de l'endroit où je souhaitais aller, mais quelques semaines plus tard, le téléphone a sonné, et c'était un vieil ami qui était parti s'installer à Mazatlan au Mexique. Comme d'habitude, il appelait pour se réjouir de la météo et de la nourriture et de la supériorité générale du style de vie Mexicain, mais au lieu de subir son discours cette fois, je l'ai arrêté et lui ais dit : "Non, ne me dis plus rien, j'arrive !".

"Quoi ?! Quand ?!"

"Je ne sais pas exactement quand, mais je commence dès maintenant !"

Deux mois plus tard, j'ai fait un voyage d'une semaine pour aller découvrir et rechercher des endroits où m'installer. Quand je suis revenu, j'ai commencé à vendre toutes mes affaires, emballer tout le reste et dire au revoir à mes amis.

À peu près un an après notre coup de fil, j'ai sauté dans la voiture et conduit le long des 3,000 miles me séparant de mon nouveau appartement au bord de mer dans le meilleur coin de Mazatlan.

En ce moment même, je suis assis sur mon balcon avec mon ordinateur portable, entrain de regarder (sans blaguer) des dauphins sautant hors de l'eau du Pacifique. C'est un jour ensoleillé, il y a une douce brise, et je suis entrain de penser à commander une Piña colada au restaurant à l'étage en dessous.

Chanceux, n'est-ce pas ?

Actuellement, ce qui pourrait vous surprendre c'est que j'ai laissé de côté un bout de l'histoire. La partie où j'ai une maladie, je ne peux pas bouger de mon cou au bas de mon corps, et pourtant je suis essentiellement payé à aider les gens. Parlons un peu de cette partie dans ce qui suit.

Comment je suis payé à changer le monde

Vous savez ce qui est amusant ?

La pire chose à propos d'une maladie comme l'Amyotrophie spinale ce n'est pas comment chacun vous traite avec pitié. Ce n'est pas la frustration, colère, ou dépression. Ce n'est même pas l'incapacité de se pencher et pincer le cul d'une jolie nana quand tu en as envie (bien que ça soit relativement triste).

Non, le pire ce sont les foutues factures. Les docteurs. Les traitements. Les infirmières.

J'ai fait les comptes et le coût total pour mon maintient en vie dans les US était de 127,000$. Ce n'est pas un loyer. Ce n'est pas de la nourriture. Ce ne sont que des dépenses médicales.

Heureusement, je n'avais pas à payer tout ça. J'avais une assurance privée, Medicaid, d'autres programmes d'aide du gouvernement, mais tout ce support avait un coût : Ils vous contrôlent. Le gouvernement m'attribuait seulement 700$ par mois sur lesquels vivre, et je devais dépenser chaque centime au dessus de cette somme en dépenses médicales, où ils me coupaient mes revenus.

Ainsi durant des années, c'est ce que j'ai fait. Si je faisais 5,000$ en un mois, je mettais de côté 700$ pour les dépenses nécessaires, et dépensais les 4,300$ restants en frais médicaux. Rien n'était mis de côté. Jamais.

Au bout du compte j'en ai eu marre.

Je voulais gagner de l'argent sans avoir à m'inquiéter de perdre ma couverture santé. Je voulais pouvoir prendre soin de ma famille, au lieu de les voir tout le temps prendre soin de moi. Je voulais en fait vivre dans un lieu agréable et pas n'importe quel petit trou à rat.

Le seul problème était que ce n'était pas réalisable pour moi dans les US. Peu importe comment je manipulais les chiffres, ce n'était pas possible. Ainsi j'ai fait quelque chose de fou :

J'ai quitté Medicaid. J'ai emménagé au Mexique. J'ai arrêté de m'inquiéter de moi même et ai démarré un business basé sur une idée simple : Aider les gens.

J'ai trouvé des écrivains qui voulaient un mentor et je les ai entrainés. J'ai trouvé des business qui voulaient parier sur le social media, et j'ai développé leur stratégie. J'ai trouvé des blogueurs qui voulaient plus de trafic et j'ai créé une méthode pour y arriver.

En échange, ils me payaient ce qu'ils pouvaient. Certaines personnes me payaient 50$ de l'heure et d'autres 300$ de l'heure, mais je les ai tous traités de la même façon, et je me suis dédié à rendre leurs rêves réalité.

Les résultats ?

En deux mois, je gagnais tellement d'argent que PayPal ferma mon compte pour cause de suspicion d'activité frauduleuse. Aujourd'hui, non seulement je gagne plus que nécessaire pour prendre soin de moi par moi même mais il y a quelques mois j'ai acheté une voiture à mon père.

Vous vous rendez vous compte à quel point cela est précieux ? Pour une personne qui ne peut pas bouger son corps d'acheter une voiture à son père ?

Et la meilleure partie est que je ne gagne pas de l'argent en accomplissant des futilités : Je change la vie des gens !

Chaque jour, je reçois des mails de lecteurs me disant que mes notes ont changé leurs façon de penser. Chaque jour, je reçois des emails d'étudiants me disant que mes conseils ont changé leur façon d'écrire. Chaque jour je reçois des emails de clients me disant que mes stratégies ont changé leur façon de faire du business.

Je n'y crois pas vraiment. Normalement un mec comme moi serait en train de crouler dans une clinique quelque part, entrain de regarder la télé en attendant de dormir, mais me voilà entrain de parler dans un microphone et simplement gagner ma vie en changeant le monde.

Si mes doigts fonctionnaient, je me pincerais moi même.

La raison pour laquelle je vous ai raconté cette histoire n'était pas juste pour me vanter mais aussi de vous convaincre de ce point irréfutable :

##Vous pouvez le faire !

Vous voulez quitter votre job et devenir blogueur professionnel ? Vous pouvez le faire.

Vous voulez voyager autour du monde, profitant à fond de la vie ? Vous pouvez le faire.

Vous voulez dédier chaque moment de votre vie à aider les gens faire du monde un meilleur endroit ? Vous pouvez le faire.

Parce que, je sais que c'est un gros cliché, mais si je peux quitter mon job, risquer que le gouvernement m'envoie dans une clinique parce que je ne peux pas m'occuper de moi même, convaincre ma pauvre mère d'abandonner sa carrière et emmener mon cul estropié 3,000 miles plus loin dans un pays à l'étranger pour ensuite gagner assez d'argent pour me gérer moi même, ma mère, mon père et un staff entier d'infirmiers en n'utilisant rien que ma voix uniquement, alors que pouvez-vous réaliser si vous décidez vraiment de vous y mettre ?!

A mon avis : Plus ou moins n'importe quoi.

Non, ça ne sera pas facile. A un certain point, je vous garantis que vous aurez envie de raccrocher. Je vous garantis que les gens vous traiterons comme un fou. Je vous garantis que vous irez vous coucher en pleurant, vous demandant si vous avez fait une grosse connerie.

Mais n’arrêtez jamais de croire en vous. Le monde est plein de personnes négatives, toutes avides de vous jeter à terre au moindre signe qui montrerait que vous pourriez sortir de la médiocrité, mais la plus grosse erreur que vous pourriez faire est de devenir l'un d'eux. Notre boulot n'est pas de rejoindre ce groupe, mais de le faire taire, c'est d'accomplir des choses si énormes et inimaginables que ses membres soient trop impressionnés pour parler.

Vous pouvez le faire, je crois en vous.

Alors foncez ! Maintenant !

@syswarren

This comment has been minimized.

Copy link

syswarren commented May 26, 2011

Maintenant !

Sign up for free to join this conversation on GitHub. Already have an account? Sign in to comment
You can’t perform that action at this time.