Skip to content

Instantly share code, notes, and snippets.

@davidbgk

davidbgk/index.html

Created Feb 18, 2020
Embed
What would you like to do?
An attempt to implement a smoothscrolling while keeping :target selector in CSS
<!doctype html><!-- This is a valid HTML5 document. -->
<!-- Screen readers, SEO, extensions and so on. -->
<html lang="fr">
<!-- Has to be within the first 1024 bytes, hence before the <title>
See: https://www.w3.org/TR/2012/CR-html5-20121217/document-metadata.html#charset -->
<meta charset="utf-8">
<!-- Why no `X-UA-Compatible` meta: https://stackoverflow.com/a/6771584 -->
<!-- The viewport meta is quite crowded and we are responsible for that.
See: https://codepen.io/tigt/post/meta-viewport-for-2015 -->
<meta name="viewport" content="width=device-width,initial-scale=1">
<!-- Required to make a valid HTML5 document. -->
<title>Espoirs — David Larlet</title>
<style type="text/css">
:target {
color: red;
}
</style>
<body class="remarkdown h1-underline h2-underline hr-center ul-star pre-tick">
<article>
<h1>Espoirs</h1>
<nav>
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/02/07/" title="Publication précédente : GAFAM+"></a>
<a href="/david/2020/" title="Liste des publications récentes"></a>
</p>
</nav>
<hr>
<p><em>Quelques pistes pour un monde qui (me) serait meilleur.</em></p>
<h2 id="ambivalence">Ambivalence <a href="#ambivalence" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Comme l’a montré Gramsci, les crises sont toujours des moments ambivalents pour le capitalisme. D’un côté, elles représentent un risque pour la survie du système. Mais, de l’autre, elles sont aussi des occasions de générer de nouvelles opportunités de profits. La crise environnementale n’échappe pas à cette ambivalence. L’ouragan Katrina a par exemple détruit des volumes colossaux de capital. Mais il a aussi permis l’expulsion et la rentabilisation de quartiers jusque-là populaires et donc peu rentables, ainsi que la privatisation massive des services publics, notamment les écoles. Il en va de même du tsunami de 2004 en Asie, qui a conduit à l’enclosure de nombreuses régions côtières et suscité l’installation de chaînes internationales d’hôtellerie et de restauration.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#la-nature-est-un-champ-de-bataille">La nature est un champ de bataille</a></em>, Razmig Keucheyan</cite></p>
</blockquote>
<p>Après avoir dépeint un <a href="/david/2020/02/07/">univers numérique</a> relativement triste, j’aimerais rappeler que des technologies sont porteuses d’espoirs. Le choix dépend de nous, de nos usages, de ce que l’on promeut à nos proches, des possibilités que l’on est capable de montrer.</p>
<h2 id="neutral-data">Neutral data <a href="#neutral-data" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>“‘The map is not the territory ... but another version of reality,’ Wreckert said, quoting semanticist Alfred Korzybski, one of William S. Burroughs’ biggest influences. “<mark>Data is always translated to what they might be presented.</mark> The images, lists, graphs, and maps that represent those data are all interpretations, and there is no such thing as neutral data. Data is always collected for a specific purpose, by a combination of people, technology, money, commerce, and government.”</p>
<p><cite><em><a href="https://www.vice.com/en_us/article/9393w7/this-man-created-traffic-jams-on-google-maps-using-a-red-wagon-full-of-phones">How to Fake a Traffic Jam on Google Maps</a></em> (<a href="/david/cache/2020/42b02cc81a7fface539dfb3397f0a464/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>Rien n’est neutre mais tout est relativement <em>hackable</em>. Le manque de résilience d’un système fortement couplé a cette défaillance qu’il suffit d’un petit grain de sable pour que la machine ne sache quoi en faire.</p>
<p>J’imagine un <em>business</em> qui créerait un faux embouteillage le matin pour faire passer plus rapidement les personnes à l’origine de celui-ci par ce même endroit. Puis un concurrent qui rendrait inopérant le raccourci. Quitte à marcher sur la tête, autant que ça soit avec du fun !</p>
<h2 id="rss">RSS <a href="#rss" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><p>J’ai posé la <a href="https://mastodon.social/@dav/103524352995568684">question suivante sur Mastodon</a> :</p>
<blockquote>
<p>Si vous n’utilisez pas de lecteur de flux RSS, pourquoi ?</p>
</blockquote>
<p>Et j’ai eu pas mal de réponses que je souhaite consigner ici, si vous voulez connaître les auteur·ice·s, il·le·s sont lié·e·s sur la page originale.</p>
<blockquote>
<p>j’utilisais miniflux, mais j’ai arrêté, trop de flux, je n’arrivais pas à tout lire, je trouvais que je tombais en pleine FOMO :p</p>
</blockquote>
<blockquote>
<p>j’en utilisais vers 2010 puis j’ai progressivement arrêté, Twitter et la gestion des listes fait le taff pour moi. Sinon j’ai l’impression d’avoir une boîte mail à devoir vider et je prends pas plaisir à lire les derniers articles</p>
</blockquote>
<blockquote>
<p>Parce que j’ai trop de trucs à suivre, et du coup j’en perd.
Et heureusement, sinon je ne ferais que ça ^^.
Donc ne pas utiliser de flux RSS est une technique de tri simple et efficace...</p>
<p>Une professionnelle m’a assuré que je n’étais pas cliniquement dangereux pour les autres.</p>
</blockquote>
<blockquote>
<p>Je peux répondre à la place de mon collègue avec qui j’en parlais il y a peu : &quot;Parce que les réseaux sociaux me fournissent toute l’actu que je veux&quot;</p>
<p>Ignorance, quand tu nous tiens</p>
</blockquote>
<blockquote>
<p>j’ai l’impression que je vais devoir bidouiller un truc perso pour en profiter. je me trompe sûrement mais je ne connais pas les services qui permettent d’utiliser le rss. Et comme de toutes façons j’ai pas le temps de lire ce que je suis déjà, je ne cherche pas plus loin que ça.</p>
</blockquote>
<blockquote>
<p>J’avais arrêté au profit de twitter (sélection de compte suivi)
J’ai récemment remis en place FreshRSS car je trouve qu’il y a trop de bruit parasites sur TW.
Et j’ai arrêté les flux RSS généralistes qui polluent trop pour me concentrer sur quelques flux intéressant : l’idée étant de ne pas être submergé d’articles
Ensuite je survole régulièrement et je marque &quot;comme lu&quot; (sans les lire) ceux qui ne m’intéressent pas; je lis ceux qui m’intéressent quand j’ai le temps; j’en enregistre certain dans Wallabag/Shaarli pour ne pas les perdre</p>
</blockquote>
<blockquote>
<p>J’ai toujours utilisé les flux RSS, mais mon usage s’est intensifié dans le cadre de ma dégafamisation. On croise les doigts que les flux RSS des chaînes Youtube restent en place :)</p>
</blockquote>
<blockquote>
<p>Je m’en sers, mais ça demande un peu de discipline : t’as tendances à ajouter tout et n’importe quoi jusqu’à le rendre illisible/inutilisable. Je comprends que ça puisse décourager ou fatiguer certains/certaines : ça demande un peu de rigueur !</p>
</blockquote>
<blockquote>
<p>J’utilise mais probablement mal. Principalement probablement par méconnaissance des outils. Je ne trouve pas notamment de clients qui me satisfasse pleinement que ce soit sur Debian ou Android. Mais j’utilise de plus en plus oui !</p>
</blockquote>
<p>Merci pour toutes ces réponses, ça me donne du grain à moudre pour un <em>vapoware</em> qui a au moins 15 ans.</p>
<h2 id="confuse-trackers">Confuse trackers <a href="#confuse-trackers" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Each time she refreshed the Explore tab, it was a completely different topic, none of which she was interested in. That’s because Mosley wasn’t the only person using this account -- it belonged to a group of her friends, at least five of whom could be on at any given time. <mark>Maybe they couldn’t hide their data footprints, but they could at least leave hundreds behind to confuse trackers.</mark></p>
<p>These teenagers are relying on a sophisticated network of trusted Instagram users to post content from multiple different devices, from multiple different locations.</p>
<p>If you wanted to confuse Instagram, here’s how.</p>
<p><cite><em><a href="https://www.cnet.com/news/teens-have-figured-out-how-to-mess-with-instagrams-tracking-algorithm/">Teens have figured out how to mess with Instagram’s tracking algorithm</a></em> (<a href="/david/cache/2020/dd11327ac0ac5bf42163e3a6315012b8/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p>C’est une somme de petits actes de résistance qui donnent de l’espoir, en particulier venant des jeunes générations. Je suis encore trop dans l’exclusion élitiste (ne pas aller sur Facebook) et pas assez dans le <em>hack</em> collectif (y aller et participer au bruit alternatif pour se protéger… et protéger les autres ?).</p>
<p><em>Note: le contenu de l’article est plein de liens avec des attributs du type <code>data-link-tracker-options=&quot;{&amp;quot;action&amp;quot;:&amp;quot;inline-annotation|Mobile Apps|CNET_CAT_TOPIC|450&amp;quot;}&quot;</code>, c’est assez succulent vu le contenu…</em></p>
<h2 id="ecologie-sociale">Écologie sociale <a href="#ecologie-sociale" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Dans mon esprit, écologie a toujours signifié écologie sociale : la conviction que l’idée même de dominer la nature découle de la domination de l’humain par l’humain, que ces soit des femmes par les hommes, des jeunes par leurs aînés, d’un groupe ethnique par un autre, de la société par l’État, de l’individu par la bureaucratie, aussi bien que d’une classe économique par une autre ou d’un peuple colonisé par une puissance coloniale.</p>
<p>[…]</p>
<p>Aussi longtemps que persistera la hiérarchie, aussi longtemps que la domination imposera un système d’organisation élitiste à l’humanité, le projet de dominer la nature se perpétuera et conduira inévitablement notre planète vers l’extinction écologique.</p>
<p><cite><em>Lettre ouverte au mouvement écologiste</em>, février 1980, extrait de <em><a href="/david/2020/12/21/#pouvoir-de-detruire-pouvoir-de-creer">Pouvoir de détruire, pouvoir de créer</a></em>, Murray Bookchin</cite></p>
</blockquote>
<p>Ce que je trouve intéressant dans cette réflexion, c’est qu’il existe de très nombreuses formes de luttes qui permettraient d’aboutir (?) à un résultat proche et enthousiasmant. Chacun·e peut avoir son propre cheval de bataille plus ou moins léger s’ils finissent par converger, voire s’émuler. En ayant l’esprit souple, on peut potentiellement imaginer être sur plusieurs chevaux à la fois. Ou séquentiellement.</p>
<p>Quel cirque.</p>
<h2 id="alternumerisme">Alternumérisme <a href="#alternumerisme" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Il me semble que nous pouvons peut-être encore être pour l’alternumérisme. Mais ce qui tenait de l’affirmation devient chaque jour un peu plus une interrogation, tant ce que nous prônons, finalement n’arrive pas à devenir autre chose qu’un instrument, un argument même pour permettre aux excès du numérisme de devenir toujours plus excessifs.</p>
<p><cite><em><a href="http://www.internetactu.net/2020/02/13/de-lalternumerisme-dautres-numeriques-sont-ils-possibles/">De l’alternumérisme : d’autres numériques sont-ils possibles ?</a></em> (<a href="/david/cache/2020/ad8fd9818243ad950a794021d3dc794c/">cache</a>)</cite></p>
</blockquote>
<p><em>Pour un autre numérique.</em></p>
<p>J’aime ce double sens. À quel point est-ce qu’un autre numérique passe par une dé-numérisation de l’autre ? Ne plus communiquer par un biais numérique, ne plus partager des photos par un biais numérique, ne plus transmettre une émotion par un émoji, ne plus être informé que par des personnes physiquement proches.</p>
<p>Je doute que ce soit <em>via</em> le numérique que l’on réussira à inventer un autre numérique.</p>
<p>🤖</p>
<h2 id="sagesse">Sagesse <a href="#sagesse" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>Il n’est pas nécessaire de faire un effort pour penser d’une manière particulière. Votre pensée ne devrait pas être partiale. Nous pensons simplement avec notre esprit intégral, et voyons sans un effort les choses telles qu’elles sont. Simplement voir, et être prêt à voir les choses avec notre esprit intégral, c’est cela la pratique de zazen. Si nous sommes prêts à penser, nous n’avons pas besoin de faire un effort pour penser. C’est ce qu’on appelle la conscience présente. La conscience présente est en même temps la sagesse. Par sagesse, nous n’entendons pas une faculté ou une philosophie particulières. <mark>Avoir l’esprit prêt, cette qualité est la sagesse.</mark> Divers enseignements et philosophies, diverses formes d’études et de recherche, pourraient donc être la sagesse. Mais nous ne devrions pas nous attacher à une sagesse particulière, telle celle enseignée par Bouddha. La sagesse n’est pas quelque chose qui s’apprend. La sagesse viendra de votre conscience présente. Il s’agit donc d’être prêt à voir, et d’être prêt à penser. C’est ce qu’on appelle la vacuité de votre esprit. La vacuité n’est autre que la pratique de zazen.</p>
<p><cite><em><a href="/david/2020/12/21/#esprit-zen-esprit-neuf">Esprit zen, esprit neuf</a></em>, Shunryu Suzuki</cite></p>
</blockquote>
<p>Et si l’espoir était une pratique ? Un petit feu à alimenter régulièrement pour réchauffer notre cœur. Et pour éclairer les sourires des autres.</p>
<p><em>Une même flamme peut se partager à l’infini.</em></p>
<p>(Il y a des chances de finir sur un tas de cendres par contre.)</p>
<h2 id="empathie">Empathie <a href="#empathie" title="Ancre vers cette partie">#</a></h2><blockquote>
<p>— Tu vois si tu m’expliques ça me permet d’avoir de l’empathie pour toi.<br />
— C’est quoi l’empathie ?<br />
— C’est essayer de ressentir ce que ressentent les autres.<br />
<em>[Lâche un gros pet.]</em><br />
— Mais c’est pour t’aider papa !</p>
</blockquote>
<p>:facepalm:</p>
<nav>
<p class="center">
<a rel="prev" href="/david/2020/02/07/" title="Publication précédente : GAFAM+"></a>
<a href="/david/2020/" title="Liste des publications récentes"></a>
</p>
</nav>
</article>
<hr>
<footer>
<p>
<a href="/david/" title="Aller à l’accueil">🏠</a>
<a href="/david/log/" title="Accès au flux RSS">🤖</a>
<a href="http://larlet.com" title="Go to my English profile" data-instant>🇨🇦</a>
<a href="mailto:david%40larlet.fr" title="Envoyer un courriel">📮</a>
<abbr title="Hébergeur : Alwaysdata, 62 rue Tiquetonne 75002 Paris, +33184162340">🧚</abbr>
</p>
</footer>
<script src="/static/david/js/instantpage-3.0.0.min.js" type="module" defer></script>
<script type="text/javascript">
Array.from(
document.querySelectorAll('h2 [title="Ancre vers cette partie"]')
).forEach(element => {
element.addEventListener('click', event => {
event.preventDefault()
const target = event.target
const url = new URL(target.href)
if (history.pushState) {
history.pushState(null, null, url.hash)
} else {
location.hash = url.hash
}
target.scrollIntoView({ behavior: 'smooth' })
})
})
</script>
</body>
</html>
@davidbgk

This comment has been minimized.

Copy link
Owner Author

@davidbgk davidbgk commented Feb 18, 2020

Eventually, a super-simple:

html {
  scroll-behavior: smooth;
}

Do the trick, thanks @rik !

Sign up for free to join this conversation on GitHub. Already have an account? Sign in to comment
You can’t perform that action at this time.