Skip to content

Instantly share code, notes, and snippets.

Embed
What would you like to do?
Retours ParisWeb 2012

Retours ParisWeb 2012

Préambule

Avant tout : merci. Je sais à quel point le boulot d'organisateur est ingrat et chronophage, c'était une réussite autant dans la logistique que dans l'ambiance qui reste non-commerciale (ça parait anodin comme ça mais c'est rare…).

Vous avez pris des risques (mesurés) cette année avec les informelles et je suis très heureux de voir apparaitre ce nouveau format qui me convient davantage.

Mon expérience

Je suis rentré pour la première fois dans le grand amphi pour les lightning talks (voir plus bas) car je voulais donner la priorité à la discussion pour cette édition. Il se trouve que je sature un peu aussi des conférences basées sur l'émotionnel et assez creuses au final (spécialité anglo-saxonne), ce qui a été auto-critiqué par Stéphane à ma grande surprise sans trop de commentaires il me semble. C'est une réflexion à avoir, avec le staff, avec la communauté.

Je me préoccupe de plus en plus des nouvelles et nouveaux venus qui mettent du temps à s'intégrer alors qu'un système de parrainage ou de différenciation pourrait grandement accélérer le processus, le taux de renouvellement de l'audience étant assez faible (un peu d'opendata pour vérifier ça ?).

Informelles

C'est un format qui a bien fonctionné sans trop de surprises.

Le format était très court (15 ou 25 minutes) ce qui bridait un peu la discussion ou au moins ce que l'on pouvait en tirer : Comment rendre les échanges constructifs et garder des traces ? Comment proposer une suite à ces discussions ? Comment outiller la discussion ? (animateur, carottes :p)

Ça manquait de mouvements entre les salles aussi, héritage scolaire d'une sacralisation de l'orateur, ce qui a un gros inconvénient : pas de "prise de risque" de la part des participants qui veulent tenter l'expérience sans se bloquer pour X minutes si ça ne leur convient pas. Pas non plus d'encouragements à discuter dans les couloirs lorsque les conférences sont en cours.

Note : j'en ai discuté avec Éric qui expliquait le problème logistique d'entrée par l'avant du petit amphi qui pouvait gêner l'orateur.

Lightning talks

Déçu par cette édition, mais la barre avait été mise très très haut l'année dernière. J'ai trouvé que ça manquait de rythme et parfois de maturité (ce n'est pas une mini-conf, c'est un flash), je ne parle pas des placements produits. J'ai trouvé déplacé de la part de Daniel et Robin de vouloir insérer leurs interventions : inutile de vouloir rattraper 4 minutes (!), mal à l'aise vis-à-vis de la préparation des autres orateurs alors qu'il est facile de "faire ça en 30 secondes à la pause" dixit Daniel.

#parisweboff

J'ai déjà parlé de mon malaise avec ParisWeb et il s'accentue avec l'âge comme un mauvais rhumatisme ;-).

Idée à chaud de ce que ça pourrait concrètement donner :

  • des lieux de discussion adaptés en parallèle de ParisWeb (si le lieu de PW2013 est déjà connu est qu'il est proche de la cantine c'est une piste) ;
  • des moyens de communication entre les 2 événements : apéros, repas, pauses (?) pour ne surtout pas avoir une séparation élitiste entre ceux qui savent et ceux qui ont besoin d'apprendre mais plus entre ceux qui aiment discuter et ceux qui aiment écouter, l'idée n'est vraiment pas de fractionner la communauté mais au contraire de la rendre plus vivante et de favoriser les échanges ;
  • des outils de pérennisation des échanges pour en faire profiter ceux qui ne sont pas là, une conférence se filme, une discussion pourrait se résumer par des pistes à explorer ou des choses à implémenter pendant les ateliers. Ateliers qui sont de plus en plus participatifs et qui gagneraient peut-être à être davantage dans le "faire" mais je ne veux pas tout casser à la fois. Encore que :-).

Points bloquants :

  • est-ce que suffisamment de personnes seraient intéressées ? (et qu'est-ce que ça veut dire suffisamment d'ailleurs ?)
  • est-ce qu'il faut que ça passe logistiquement par ParisWeb ?
  • est-ce qu'il y a d'autres personnes avec de l'énergie pour ça ?
  • est-ce que je suis complètement à côté de la plaque ? (mettez un +1 en commentaire si vous pensez plutôt assister à ce format vs. traditionnel)

Je pense qu'en testant quelque chose de très simple l'année prochaine ça permettrait d'avoir une idée de ce que ça peut donner sans avoir un investissement délirant.

Pourquoi une organisation séparée ?

L'organisation de ParisWeb compte 18 personnes, c'est une taille que je ne trouve pas adaptée à l'organisation d'une conférence si on veut être efficace et qui ne m'intéresse pas non plus du côté humain (nécessité de faire des pôles etc, j'ai déjà eu cette douloureuse expérience).

Si je m'implique dans une telle initiative c'est pour faire quelque chose de simple qui réduise la logistique au minimum et qui me permette d'avoir une vie par ailleurs sans penser à dépiler la quinzaine de mails sur tel orateur ne vient que s'il est sponsor (à non l'inverse), etc.

Maintenant je ne souhaite surtout pas scinder la communauté, ça serait un gâchis ! Une idée peut-être serait d'organiser le off avant ParisWeb les lundi/mardi/mercredi pour pouvoir se faire une semaine complète pour les plus maso :-)

Pour me contacter directement : https://larlet.fr/david/

Veuillez commenter ici et non sur Twitter pour la pérennité des réponses s'il vous plaît.

#sharethelove

@yaf

This comment has been minimized.

Copy link

@yaf yaf commented Oct 21, 2012

Je n'ai pas pu me libérer pour cette édition de ParisWeb.

Je trouve l'idée interessant. Je ne crois pas que tu sois à coté de la plaque, je me demande juste si les deux formats ne doivent pas coexister (pour en avoir pour tout le monde). Et du coup, est-ce que c'est à ParisWeb de changer, ou à ceux qui veulent faire autres chose, autrement de le faire ?

ps: Pour la pérénité de commentire ici... Je dirais que c'est une pérennité lié à Github INC non ? A moins que tu clone/pull le repo ailleurs régulièrement... :-)

@yaf

This comment has been minimized.

Copy link

@yaf yaf commented Oct 21, 2012

ps2 (désolé). Je me demande si en plus il ne faut pas un compte pour pouvoir commenter ? :)

@DirtyF

This comment has been minimized.

Copy link

@DirtyF DirtyF commented Oct 21, 2012

+1 pour le off j'en parle aussi dans mon retour : https://gist.github.com/3927522

@edas

This comment has been minimized.

Copy link

@edas edas commented Oct 21, 2012

Autre point bloquant : est-ce que tu es prêt à t'impliquer toute l'année pour participer à l'orga de PW dans le sens que tu souhaites (et peut être voir en voir les contraintes) ?

Nous avons essayé les informelles cette année, avec plutôt un sentiment positif. Des espaces de discussions seront donc forcément à l'étude voir si c'est une bonne idée pour l'année prochaine. Après ce n'est pas un barcamp non plus, et il n'est pas possible de discuter à 500 comme on discute à 10. Déjà 40 dans les informelles ce sont au mieux 10 personnes qui s'expriment et 30 qui écoutent. On ne partage pas la même chose et il faut des deux.

Pour l'aspect technique des conférences, c'est très lié à ce qu'on nous propose aussi. N'oublies pas quelles ont été tes interventions de 2008 et de 20011. Très intéressantes mais pas si techniques que cela finalement, plus dans l'intention et la vue de haut.

Enfin, et j'ai eu cette discussion avec plusieurs personnes, Paris-Web est technique. Peut être aussi que tu y vas depuis des années, que tu as une veille très active sur les sujets de la conférence, et donc que tu as l'impression de trouver des lieux communs. Pour l'essentiel des gens ce n'est pas le cas. Quand on parle de layout CSS, on parle de choses qui sont toutes chaudes, voire encore trop en avance. Si c'est su et connu de ta part, c'est toi l'exception.

Pour le reste il faudrait ... qu'on en discute ;)

@julienw

This comment has been minimized.

Copy link

@julienw julienw commented Oct 21, 2012

À Paris-Web, historiquement, il y a toujours eu deux grosses populations :

ceux qui viennent faire leur veille, parce qu'ils ont pas le temps de le faire dans leur boulot quotidien, voire parce que c'est pas leur boulot

ceux qui n'en ont pas besoin, qui la font tout au long de l'année

Dès lors, difficile de contenter ces 2 populations, mais j'ai eu l'impression que cette année c'était réussi. Cependant, il faut continuer à améliorer les descriptions des confs, pour que les participants comprennent ce qui sera dans une conf.

Pour le PWOff, c'est un serpent de mer. Chaque année on se dit qu'on n'a pas assez de temps pour parler. Et chaque année, on a quand même envie d'aller voir les confs (sauf toi, donc). Moi j'ai eu envie d'aller voir les informelles et finalement, ça remplissait un peu ce rôle. Laisser encore plus de salles ouvertes ? Un meilleur affichage pour savoir qu'est-ce qui est où ? C'était aussi le problème des confs des étudiants le samedi, on ne pouvait voir qu'à un seul endroit ce qui se passait.

Je jette tout ça en vrac :) mais c'est intéressant.

@julienw

This comment has been minimized.

Copy link

@julienw julienw commented Oct 21, 2012

ah, je voulais faire une liste ordonnée, j'ai fait des titres, désolé ;)

@davidbgk

This comment has been minimized.

Copy link
Owner Author

@davidbgk davidbgk commented Oct 21, 2012

@yaf : oui ma proposition est de faire les 2 en parallèle, pas du tout de remplacer. Niveau pérennité, ça migrera ensuite ailleurs, flemme de mettre des commentaires chez moi :)

@edas : je n'ai rien contre le fait de m'impliquer dans parisweb si c'est pertinent, j'ai pas mal de doutes à ce sujet mais je suis prêt à en discuter.

Concernant les informelles, c'est vraiment génial d'avoir eu le courage d'essayer. On peut discuter à 500, mais pas de la même chose et dans la même salle.

Je ne remets pas du tout en cause l'aspect technique de la conf (et c'est d'ailleurs en partie pour ça que j'y vais ou y suis allé) mais on peut discuter de technique aussi. J'ai bien remarqué un glissement plus haut niveau dans les sujets et je trouve ça intéressant aussi (peut-être que le staff a pris de la bouteille aussi sans vouloir blesser personne :D). Toujours ouvert à la discussion.

@julienw : d'accord sur le fait qu'il faut mieux outiller l'affichage, notamment pour connaître les horaires des sessions informelles.

@n1k0

This comment has been minimized.

Copy link

@n1k0 n1k0 commented Oct 21, 2012

Même si je n'ai personnellement pas assisté à l'édition de cette année, je partage beaucoup des sentiments que David énonce ici.

Les grands messes, la sacralisation de l'orateur, le côté top-down-estrade-powerpoint, stars et paillettes (je ne parle pas des ateliers) — mais surtout le sentiment d'une tendance communautariste grandissante au fil des éditions, tous ces points m'amènent à remettre en question mon intérêt personnel pour ce type de formalisme. C'est d'ailleurs principalement ce sentiment particulier — ainsi que d'autres raisons plus personnelles — qui m'ont amené à ne pas assister à cette édition 2012.

Avec l'expérience, je me surprends à prendre beaucoup plus de plaisir à la participation ou l'organisation d'évènements à taille humaine, plus confidentiels, moins formalisés, plus mixtes socialement et surtout plus participatifs. Je ne conçois par ailleurs plus de me déplacer à Paris pour assister à ce type de choses. De plus en plus, je me projette dans l'organisation de micro-évènements sattelitaires plus localisés, moins grand-messe, plus accessibles et moins formels, mettant en avant la pratique, la discussion, l'échange et la transmission des savoirs de chacun.

Maintenant, j'ai vraiment apprécié la possibilité offerte de suivre les conférences en vidéo en direct depuis mon canapé, même si les conférences retransmises auraient pu tout aussi bien avoir été diffusées en différé dans un tout autre contexte (cycle de formation ou séminaire online, par exemple).

D'autre part, la surfocalisation frontend de Paris Web, édition après édition, m'épuise un peu en tant qu'afficionado du backend. Certainement est-ce là plus une affaire de goûts et de couleurs, mais je persiste à penser que le Web n'est pas uniquement composé que de technologies frontend (HTML, CSS, Javascript côté client, SVG, standards W3C, etc)… et qu'un track dédié backend permettrait de se faire rencontrer , échanger et collaborer des gens d'horizons peut-être plus différents…

Voila, commentaire rédigé un peu en vrac, j'espère que ça reste digeste et constructif :)

@amevellec

This comment has been minimized.

Copy link

@amevellec amevellec commented Oct 21, 2012

Haha. Vu de province, dieu que c'est drôle de voir ces crêpages de chignons sur-argumentés par des pseudos-pros du web qui n'ont jamais créé quoique ce soit, à part des honoraires...

Franchement merci, le post comme les commentaires valent le détour...

@n1k0

This comment has been minimized.

Copy link

@n1k0 n1k0 commented Oct 21, 2012

@amevellec moi quand j'ai des aigreurs je prends du Mopral, ça marche très bien.

@karlcow

This comment has been minimized.

Copy link

@karlcow karlcow commented Oct 21, 2012

@n1k0 j'ai écrit le même commentaire dans mon feedback étendu sur gist. D'un autre côté, si nous voulons du HTTP/URI/backend, il faut que nous nous remontions les manches. Pour ma part, je commence à m'autocensurer pour les propositions aux conférences pour justement laisser la place aux nouvelles têtes.

@edas

This comment has been minimized.

Copy link

@edas edas commented Oct 22, 2012

@n1k0 pour la surfocalisation frontend, je dirai la focalisation tout court. Nous faisons un événement frontend, c'est voulu depuis le départ. C'est simplement que sur le backend il y avait (et il y a toujours) déjà largement de quoi dans le paysage français. Pour moi là c'est un peu comme si on reprochais à un événement PHP de ne parler que de PHP (vous pouvez remplacer par la techno que vous voulez).

La seconde raison c'est que pour parler backend il y a une foultitude de frameworks, de technos et de langages différents. Même les événements dédiés backend ne sont généralement pas génériques. On ne peut pas tout faire. Par contre si quelqu'un nous pond une conférence sur REST, sur HTTP, sur comment interfacer le front et le back, c'est tout à fait dans le cadre. On en a eu mais nous sommes aussi dépendant de ce que vous nous proposez.

@davidbgk

This comment has been minimized.

Copy link
Owner Author

@davidbgk davidbgk commented Oct 22, 2012

@n1k0 : c'est justement pour ne pas en arriver là que j'essaye de proposer quelque chose, à fond pour les micro-événements ;)

@amevellec : "amevellec doesn’t have any public repositories yet" comme dirait @mauricesvay : "open-source or it didn't happen".

@karlcow : Ok pour l'auto-censure mais ce n'est pas ce qui fait la "ligne éditoriale" d'une conf.

@edas : ParisFrontWeb ?

@karlcow

This comment has been minimized.

Copy link

@karlcow karlcow commented Oct 26, 2012

@davidbgk l'auto-censure est pour éviter la starisation qui est inconfortable pour certains participants et pour moi quand je suis speaker. De l'autre côté, j'aime beaucoup partager ce que j'apprends et comprends. Difficile choix.

Sign up for free to join this conversation on GitHub. Already have an account? Sign in to comment